L’équipe !

Marion Lucie Lalauze

Comédienne et marionnettiste formée au conservatoire d’Avignon, auprès de la compagnie Coatimundi, puis au Théâtre aux Mains Nues ; elle a codirigé la compagnie Jeux de mains Jeux de vilains jusqu’en 2016, met son jeu au service d’autres compagnies telles Peanuts et Anima Théâtre ; elle développe maintenant sa recherche artistique au sein du Puppet Sporting Club ; elle anime également des stages et des laboratoires de jeu et de recherche en marionnette, kamishibaï et corps castelet.
Ses spectacles sont l’occasion de croiser des thématiques sociales fondamentales et des pratiques corporelles et artistiques enthousiasmantes autant que libératrices.

Mathilde Bethenod

Mathilde virevolte entre le dessin, l’écriture, la musique et le théâtre, avec la volonté de s’attaquer avec humour à des sujets pas toujours légers. Elle collabore en scénographie avec la Compagnie Du Zieu, puis s’essaie à la mise en scène pour le spectacle La solitude des gouttes d’eau. En 2010, elle crée l’association Quand Même avec Camille Patour, et anime des ateliers de théâtre, d’arts plastiques et d’écriture.
En parallèle, elle mène plusieurs projets de création : Un livre-objet, constitué de vingt dessins originaux ; L’idée du siècle, un texte dramatique portant sur la question du jeu et des mécanismes d’oppression ; un duo musical itinérant… En 2017, elle se lance dans la création graphique du spectacle Les quatre loups, participe à la mise en scène du spectacle et se forme à la technique pour en assurer la régie.

Noémie Géron

Constructrice de marionnettes, décors et accéssoires, elle a été formée au théâtre à l’EDT 91, à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, et au Théâtre aux mains nues. Elle est initiée à la construction de marionnettes par Emilie Valantin et Greta Bruggeman. En 2018, elle obtient le CAP d’accessoiriste.
Depuis 2009, elle est assistante à la mise en scène, scénographe et constructrice pour plusieurs metteurs en scène et compagnies. De 2010 à 2015, elle est responsable des formations au Théâtre aux mains nues. Elle est formatrice en construction et manipulation de marionnettes.
Actuellement, elle participe aux activités de création du collectif NAPEN. Son documentaire Les marionnettes naissent aussi, paru en 2019, donne à voir trois portraits de constructrices.

Christine Vallat

Comédienne, metteure en scène, formatrice, directrice de compagnie de 1977 à 2017.
Elle aime poser son regard sur le travail théâtral et ceux qui le font, à l’écoute du propos et des ambitions d’un spectacle à naître, brasser les idées et les moyens, recadrer, gommer ou appuyer, éclairer, magnifier, jouer à la bonne fée qui se penche sur les berceaux de la création…

Charlotte Micheneau Whoeling

De 2012 à 2013, Charlotte s’engage auprès du Fourmidiable, association de diffusion culturelle, militante et populaire de la vallée du Buëch (05). C’est ici qu’elle apprend les rudiments de la technique avec Olivier Chamoux. Toujours engagée le milieu associatif et culturel, elle fait partie de l’équipe technique de la Dar Lamifa (Marseille) à l’ouverture du lieu. En quittant Marseille, elle suit la formation du Conservatoire à Rayonnement Régional arts du spectacle d’Avignon, qui lui permet de s’essayer à la création lumière. A sa sortie, elle rejoint l’équipe technique de Viens Voir, lieu de curiosités artistiques à Tavel (30).
Aujourd’hui, Charlotte travaille avec la compagnie Machine Double et la compagnie Le Pied Nu en tant qu’interprète (comédienne et marionnettiste) et avec la compagnie Roquille en tant que créatrice lumière et la compagnie Les Chats Noirs en tant que technicienne. Elle a récemment rejoint le Puppet Sporting Club pour la création lumières de La Main de Vénus, et le regard extérieur pour les marionnettes. Elle assure la régie en alternance pour Les Quatre loups et Le Loup de Marlaguette.

Fred Eldin

Après avoir traversé des galaxies très éloignées, Fred a vu sa trajectoire progressivement modifiée par la proximité du milieu marionnettique… jusqu’à ce qu’il se trouve placé en orbite autour de celui-ci de longues années durant.
Si, dans les années 2015-2016, il y fait une première incursion avec le collectif Les Points sauvages (et son météoritique Rature !), c’est en 2020 qu’il débarque au sein du Puppet Sporting Club en tant que « chargé de production » et avec armes et bagages, c’est-à-dire avec un regard administratif, des lunettes, un ordi et – oui mais quel rapport ? – une bien vaste bibliothèque. Avec le temps, il s’est formé à la technique et assure la régie en alternance pour Les Quatre loups et Le Loup de Marlaguette.

Sophie Laffont

Sophie se forme au théâtre de rue dès les années 2000. Avec la Compagnie Éléphant-phare, elle met en scène et joue dans des créations issues d’une recherche sur les mécanismes de production de l’identité sociale et de la justice. Après une licence en Arts du spectacle et un master de philosophie, elle s’oriente vers le clown. Elle se forme au Hangar des Mines, auprès de Michel Dallaire et de Christine Rossignol. En 2016, elle intègre l’institut de formation du Rire Médecin, où elle obtient le diplôme de comédienne clown en établissement de soin.
En parallèle de son travail de création, Sophie se consacre à l’éducation populaire. Depuis 2015, elle propose des ateliers de théâtre à l’encontre de personnes en situation d’exclusion ou de migration.

Chiara Caruso

A Naples elle se forme à l’art du guignol traditionnel. A Bologne elle apprend la construction de la marionnette à fil et sa manipulation. A Buenos Aires elle se forme aux techniques de la marionnette à gaine, de la marionnette de table, des muppets et du théâtre des ombres. A Turin elle suit des cours au Conservatoire du « Teatro Ragazzi e Giovani », où elle se spécialise en Théâtre Jeune Public. Elle étudie également le théâtre social à l’université de Turin, où elle apprend la mise en scène et obtient son Master en 2014. Depuis, Chiara applique la marionnette à l’éducation populaire, en animant des ateliers de théâtre pour différents publics, en France, comme à l’étranger.